Joyeux anniversaire

DSC_0868

     Samedi, pour nous, c’était anniversaire… C’était le premier anniversaire du fils de Wong-le-chauffeur, digne successeur de Mickael-le-chauffeur dans nos vies… Le voilà en famille, avec madame et le célébré petit garçon…

DSC_0878

     Nous étions invités.

     Bien flattés d’être invités…

     Et nous avons passé une bien agréable soirée dans un petit restaurant local où ont été servies des spécialités dans l’ensemble délicieuses et de toute première fraîcheur. Un festival d’épices et de saveurs. Dans l’ensemble quand même. Parce que le petit amas gris spongieux, sur le dessus de mon petit bol (deuxième photo), peux pas dire que c’était vraiment bon. Si j’ai bien tout compris, on parle d’une préparation faite à base de cervelle de crabe d’eau douce…

… n’en déplaise au crabe d’eau douce, sa cervelle n’a pas très bon goût…

     Soirée au restaurant donc.

     A l’asiatique : on arrive à 18h30, on mange et à 21h00 tout le monde est parti ou en voie de l’être. Parfait pour les filles, contentes de sortir au-delà du couvre-feu réglementaire. Parfait pour les parents, contents de ne pas avoir à gérer de petites grincheuses en mal de sommeil le lendemain matin.

     A la vietnamienne : tous les cadeaux entassés par les invités sur une table où trône, dès notre arrivée, le beau gâteau dont la photo ouvre ce billet. Autant dire que Petite Louise en bave d’envie. Mais à la vietnamienne, on a dit : à la fin du repas, une assiette de fruits, et la “Madame de Wong” emballe le joli gâteau qui sera sans doute mangé en famille ensuite.. Heureusement qu’il y avait des raies dans l’aquarium du restaurant, qui ont fait diversion…

     Pour la petite anecdote… Durant la soirée, nous avons été particulièrement chouchoutés parDSC_0875 la maman de Wong-le-chauffeur, qui, elle nous l’a bien répété dix fois, avait très envie de nous  rencontrer depuis un moment déjà. Au moment de partir, elle m’a prise à part pour me demander, à voix basse, si son fils travaillait bien, s’il écoutait bien quand on lui disait quelque chose. Parce que, vous comprenez, c’est un tout jeune homme. Heureusement pour Wong-le-chauffeur, je n’avais pas grand-chose d’autre à dire que tout est parfait… Sans cela, j’imagine qu’il y aurait eu sérieux remontage de bretelles autour du gros gâteau pas encore mangé…

     N’est-elle pas rigolote, notre nouvelle vie à nous à Saigon ?

Publicités

2 réponses à “Joyeux anniversaire

    • La bière, Taitai, pure coutume locale à laquelle nous avons dû nous plier. Sans ça, tu te doutes bien que…
      Des baisers aussi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s