Encore !

     Encore, oui… encore plein de jours et de semaines de silence… Ce doit être la torpeur tropicale qui s’est abattue sur nous… Il fait si chaud… Sans rire, le temps nous file entre les doigts et, sans rien faire de très extraordinaire, sinon que de chercher à s’approprier ces nouveaux lieux qui sont les nôtres, nous sommes débordés…

     S’approprier ces nouveaux lieux qui sont les nôtres désormais… ça passe par…

* Retrouver, dans ces lieux inconnus, du connu… comme comme cette crêperie bretonne en plein DSC00390coeur du centre historique de Saigon… qui évoque presque plus, pour nous, Hong Kong que la bretagne que nous ne connaissons pas puisque “La Crêperie” est le troisième restaurant d’une chaine débutée à Hong Kong…  et que, bien sûr, nous avions déjà fréquenté l’établissement hongkongais durant notre période hongkongaise… Parce que, nous commençons à le mesurer maintenant que nous en sommes à notre troisième expatriation, l’expatrié développe toujours un peu de nostalgie pour les pays d’avant. Même si pas de regret et même si bien contents d’être là où nous sommes aujourd’hui…

* Découvrir des endroits nouveaux… visiter le quartier où l’on habite, le “District 2”, le quartier “habituel” des expatriés, où l’on trouve à peu près tout ce dont on peut avoir besoin ce qui limite considérablement nos déplacements dans les autres quartiers et nous donne la possibilité de nous déplacer pas mal à vélo ou, plus récemment, en scooter… faire le tour des boutiques, cliniques, coiffeurs (pour les d’ici, une mention spéciale au coiffeur Anthony George, pour la façon qu’il a d’être accueillant et de comprendre en un quart de seconde ce que l’on attend et ce que l’on redoute) et autres salons de massage du coin, histoire de repérer un peu les lieux et ne plus perdre de temps, ensuite, à errer désespérément le jour où il faut trouver tel ingrédient pour la cuisine ou tel accessoire pour le bureau… Revoir aussi les hauts lieux touristiques que nous avions eu l’occasion de visiter lors de notre premier passage par Saigon, il y a maintenant quatre ans… Découvrir de beaux endroits qui nous étaient encore inconnus, comme le Fitomuseum, un petit musée plein de charme consacré à la médecine traditionnelle vietnamienne (qui doit beaucoup à la gentillesse et à l’efficacité de ses guides)…

… se laisser perdre dans les ruelles de Saigon, sans rien vraiment chercher, juste pour sentir…

DSC_0811 DSC_0814

* Retrouver nos affaires… et passer quelques longues et nombreuses journées à tout ranger, organiser, installer… trier encore… jeter… racheter…

DSC_0790

* Reprendre des activités “habituelles” qui font sentir que la vie poursuit son cours, que rien n’a vraiment changé même si tout a changé… trouver de quoi lire pour tout le monde, ce qui veut dire inscription à la bibliothèque de l’Alliance française pour tout le monde et, pour moi, fréquentation DSC_0235assidue de l’association L’Amicale des Français de Saigon qui, outre le fait qu’elle facilite bien l’arrivée dans le pays en permettant des rencontres, a l’immense avantage d’avoir une petite bibliothèque, fort bien fournie (et puis la bibliothèque, les rendez-vous hebdomadaire, c’est “Chez Fanny”, un fabriquant de glaces artisanales à damner un saint… ce qui ne gâche rien, n’est-ce pas Franck ?)… reprendre le chemin de l’école pour Louise qui a fait, le 25 mars,  sa deuxième rentrée scolaire de l’année scolaire… le temps a passé, l’année scolaire s’est achevée, et Louise a donné son premier “spectacle de fin d’année”… Je vous laisse apprécier le recueillement pré-spectacle, le moment où Mademoiselle entre dans son rôle de petite abeille…

DSC_0109

*Faire des choses qu’on ne faisait pas avant, comme…

     => apprendre à faire des baisers

DSC_0265_1

     => se déguiser

DSC_0251   

     => essayer de nouvelles coiffures

DSC_0327

     => se découvrir de nouvelles passions

DSC_0302_1  

 DSC_0346

     => prononcer ses premiers mots et, dans la foulée, faire ses premiers pas…

     => construire une cabane en carton avec les cartons et papiers d’emballage qui trainent dans la maison après le déménagement… En passant : on est super fiers parce que cabane complètement artisanale… même la colle est une colle “maison”… si ce n’était la peinture, on pourrait presque prétendre avoir réalisé une cabane écolo’ !

DSC_0877  DSC_0936

     => avoir une vraie salle de jeux et s’employer à se l’approprier en y mettant tout ce qu’on aime…

DSC_0991 DSC_0993 DSC_0240

… je crois qu’on peut dire que l’opération “approprions nous l’espace la salle de jeux” est réussie… 

    => aller déjeuner ou goûter au “Snap café”… un café que les enfants adorent pour sa belle aire de jeux en plein air et qu’on aime bien pour sa carte plutôt réussie, son ambiance très agréable et ses boutiques (de jouets, de vêtements pour enfant, de déco’, de bijoux et de sacs).

DSC_0274

     => finir presque systématiquement nos journées par une baignade, précédée, comme il se doit, d’un petit “nettoyage” de la piscine…

 DSC_0295

     => rencontrer de drôles de bestioles au bord de cette même piscine…

DSC_0287

     => aller assister, pour moi, à une représentation du Sacre du printemps de Jean-Claude Gallotta (venu tout spécialement de Grenoble avec sa troupe !). Et en prendre plein la vue. Et sortir en se disant que plus jamais tant de temps à ne pas aller à la rencontre du Beau…

     Vous l’aurez compris : la période n’était pas à la tenue du blog. La période était à l’arrivée à Saigon, à l’aménagement, à la rencontre avec la ville, avec la vie d’ici. Tout se fait sous le soleil, tout se fait dans des conditions facilitées. Rien de bien difficile donc. Mais le besoin, ou l’envie, de se concentrer seulement sur ça. De canaliser l’énergie.

     C’est fait.

     L’installation à Saigon est faite.

     On peut vraiment parler, maintenant, de notre nouvelle vie à nous à Saigon…

Publicités

9 réponses à “Encore !

  1. franck dit : »rien ne vaut le tutti fruiti… »
    d’ailleurs il échangerait bien du tutti fruiti contre différents colis arrivés chez nous!!!
    et n’oublions pas 10 kg dans nos valises rien que pour vous ça mérite une glace fanny

  2. Franck : il n’est PAS QUESTION d’échanger un seul des colis commandés/reçus… Ok pour la glace de chez Fanny. Mais CHEZ Fanny. Z’avez qu’à revenir !

    • ptite joueuse !!! en plus ca peut etre drole de voir franck porter les commandes reçues ;-))))))
      fanny en brunch ou pas ?

      • Evidemment que Fanny en brunch ! Et c’est très bien. Sauf que… pas de glaces !

    • Merci ma belle Isa.. retour pour nous… t’écris dès que j’arrive à doubler le décalage horaire…

  3. Pingback: Y’a d’la bestiole… | Alice Meimei, Petite Louise, Eric et Karine, français à Saigon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s