Ma femme d’expatisation : suite (et sûrement pas fin)…

     Avouez : ça vous manquait, les nouvelles de ma femme d’expatisation… Ca tombe bien, le processus se poursuit et je me sens d’humeur à partager.

     Au programme du jour, une activité prenante et importante à la femme-d’expat’ : la manucure.

     A priori, pas de quoi enfiler trois lignes…

     Pas le souvenir d’en avoir fait un billet à Pékin où j’ai pourtant fait quelques manucures, pédicures, voire même manicures-pédicures…

     ‘Faut croire qu’ils sont super plus forts que les chinois, les vietnamiens…

     Je vous raconte ?

     Je vous raconte…

     Dimanche dernier, 13h00. Tout mon petit monde part pour la sieste et je pars à la recherche d’un salon où faire, vous l’aurez compris, une manucure. Chapeau vissé sur la tête pour éviter l’évanouissement dans les premiers mètres (il fait VRAIMENT très chaud, ici)… Pas loin de la maison, je tombe sur un “Nail spa”. N’est-ce pas exactement ce qu’il me faut ? Joli petit salon au rez-de-chaussée d’une maison d’habitation. Très coquet. Très propre. Un tarif raisonnable, un “foot massage” compris dans la prestation, et des fauteuils qui massent et qui vibrent pendant qu’on se fait papouiller…

     Parfait.

     Ce sera manucure. Et pédicure. Et, même si c’est un peu plus cher (entendre : il y a un supplément pour ça), vernis d’une grande marque très en vogue ici et ailleurs.

     Une heure se passe. Un peu plus. Je suis en mode séchage (entendre : j’attends, à demi-assoupie, que le vernis sèche). A la faveur d’un bruit dans la cour intérieur de la maison, qui me fait lever une paupière, je jette un oeil à mes jolis ongles tout rouges. Et là, c’est le drame…

     Le vernis sèche en formant des vagues. Comme s’il avait été posé sur une mare d’huile. D’ailleurs “sèche” est un peu excessif puisqu’il est aussi mou que la plaquette de beurre à la fin du petit-déjeuner dominical. Le vernis forme des vagues.

     Le drame, je vous dis…

     J’appelle la minette qui s’est occupée de moi. Elle constate les dégâts, est bien embêtée pour moi, s’excuse, attrape son dissolvant, enlève le vernis et c’est reparti pour une application. Et un nouveau séchage.

     J’ai beau être bien installée dans mon fauteuil vibrant/massant, ça commence à faire long (pour les néophytes : quand on dit “une application”, comprendre quatre couches de produits divers et variés. Au moins).

     Et le vernis sèche.

     En formant des vagues.

     Et là, je ne comprends pas. Parce que j’ai bien fait attention et qu’elle a bien nettoyé mon ongle avant de l’appliquer, son vernis, ma copine manucure…

     Pas question de recommencer encore mais je me dis qu’il serait bon de lui dire. Alors je lève le nez vers elle que je n’ose pas déranger tout de suite puisqu’elle est toute occupée à nettoyer et ranger ton son petit matériel : lime et ciseaux partent pour le stérilisateur, les cotons usagés rejoignent la poubelle, les cotons propres sont rangés avec minutie dans leur boîte d’origine, le pot du vernis à ongle soigneusement essuyé au dissolvant pour éviter qu’il ne ferme mal et que le vernis ne sèche, et le vernis est gaiment dilué… à l’huile de massage !

     CQFD…

     Quelque chose me dit qu’on va bien rigoler, dans notre nouvelle vie à nous à Saigon…

Publicités

3 réponses à “Ma femme d’expatisation : suite (et sûrement pas fin)…

  1. C’est pour masser les ongles, rrhhhoooo t’as pas compris ??!! 😉

    TROP fort ! C’est digne d’un mystère d’Agatha Christie !

    Une femme d’expat avertie en vaut 2 …:)

    PS : j’ ai toujours pas testé le vernis qui craque mais j y pense !

  2. Moi aussi j’en veux du vernis qui fait des vagues. Parce que ça peu devenir tendance;News de la métropole, ici on achète très cher du vernis « caviar » aves des billes de toutes les couleurs qui collent sur tes ongles, ou du vernis velour. Le souci c’est que fini la vaisselle, fini la douche ou alors le tout avec des gants très étanches!!
    Laetitia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s